Les Live de M.Bobine : retour sur la décennie 2010-2019

Les Live de M.Bobine : retour sur la décennie 2010-2019

Le Ciné-Club de M. Bobine, ce sont pas loin de 100 vidéos allant de 3 petites minutes pour les plus anciennes à quasiment 1 heure désormais. Mais c’est aussi, depuis quelques années, une série de Lives qui réunissent régulièrement une bonne partie de notre équipe autour d’un sujet d’actualité. 

J’ai ainsi participé (avec plus ou moins de choses à dire) aux épisodes consacrés au dernier Spielberg en date, Ready Player One, au controversé Star Wars Episode VIII de Rian Johnson ou à la non moins polémique saison 8 de Game of Thrones.   

Au tout début de l’année 2020, il nous a semblé tout à fait logique de nous retrouver tous ensemble afin de revenir sur la décennie cinéma qui venait de s’écouler. Pour éviter de faire trop long, nous avons décidé au préalable de parler plutôt des bons films que des mauvais, et de ne pas s’attarder sur les oeuvres, même majeures, qui avaient déjà donné lieu à une analyse vidéo comme Gravity, The Social Network ou encore Snowpiercer. Seule exception à cette règle : le terrassant Mad Max Fury Road de George Miller, puisqu’il s’agit de l’avis commun du plus grand film des 10 dernières années (voire de l’histoire du cinéma).

Malgré toutes ces précautions, il est apparu très vite qu’un seul live ne suffirait pas, loin s’en faut, pour parler comme il se doit de tous nos coups de coeur. Au terme des 2h33 de  notre première session, nous n’avions en effet couvert que les années 2010, 2011 et 2012 ! Après quoi, les choses n’ont fait que se rallonger, puisque nous somme vite passés au rythme de “un live = un année”. Tout cela pour finir, 9 mois plus tard, avec pas moins de 7 Live, d’une durée totale de … 22 heures !

Pour permettre à notre communauté de s’y retrouver au milieu de cette cyclopéenne rétrospective, le taulier de la chaîne a eu la bonne idée de dresser la liste complète des 102 titres passés en revue et de proposer pour chacun d’entre eux un lien vers le Live où il est mentionné avec le time code précis.

Les films sur lesquels je me suis personnellement le plus épanché sont Le pont des espions et Pentagon Papers de Steven Spielberg (forcément…),  Tu ne tueras point de Mel Gibson, The Lost City of Z de James Gray, Comancheria de David Mackenzie, Vice d’Adam McKay, Hostiles de Scott Cooper et Dolemite Is My Name de Craig Brewer.  

Laisser un commentaire

Fermer le menu